Abonnement au blogue PENSÉES D'AMOUR

Merci beaucoup!

Le 24 août 2021

VOTRE PENSÉE DU JOUR AVEC TOUT MON AMOUR

La pensée d’aujourd’hui nous rappelle une vérité à propos des suppositions. Je les appelle, avec humour et affection, les pensées suppositoires. Elles créent des histoires qui comparent ce qui arrive avec ce qui est supposé arriver. Leurs comparaisons nous causent beaucoup d’inconfort, quand nous les croyons.


Regardons quelques hypothèses qui nous font souvent sentir mal à l’aise. «Les hommes sont supposés être forts. Les femmes ne sont pas supposées se fâcher. Notre corps est supposé être jeune, beau et en santé. Ceux qu’on aime ne sont pas supposés nous quitter. Les babines sont supposées suivre les bottines. Les gens sont supposés être conscients.»


Ma relation avec ces suppositions s’est transformée, quand j’ai commencé à me poser cette question: «La réalité, c’est quoi?» La réalité, c’est que les hommes sont faibles. Les femmes se fâchent. Notre corps est ce qu’il est. Personne ne nous appartient. On ne pratique pas toujours ce qu’on prêche. On peut être conscients un instant, puis inconscients, l’instant suivant.


Lorsque nous prenons le temps de jaser avec ce genre de pensées, nous réalisons qu’elles vivent dans un monde totalement inventé. Alors que nous, nous vivons dans la réalité. Ici, dans la matière, les choses se passent différemment. Ce qui arrive est supposé arriver. Pourquoi? Parce que c’est fait. On ne peut pas changer ce qui est fait. On peut seulement changer ce qu’on en fait. Et ça change tout!


Croire des pensées qui supposent qu’une personne, situation ou chose devrait être autrement peut nous causer énormément d’inconfort. C’est pourquoi le simple fait de comprendre la différence entre une supposition et un fait peut nous apporter un confort immense. N’est-ce pas merveilleux! Et pour aller plus loin, mon coaching, le Manuel du Génie et moi sommes là. Merci et continuons d’unir nos cœurs! (Livres https://www.dominiqueallaire.com/boutique)

Posts récents

Voir tout