© 2004-2019 DOMINIQUE ALLAIRE

  • Facebook Social Icon

Croisons notre magie sur Facebook, en personne et au téléphone au 418.204.4268.

Le 8 octobre 2019

 

PENSÉE DU JOUR AVEC TOUT MON AMOUR ❤    

La pensée d’aujourd’hui nous rappelle une chose fabuleuse à propos de ce moment. Avez-vous remarqué qu’il vous appartient? Et saviez-vous que vous pouvez choisir le monde dans lequel vous le vivez? C’est la merveilleuse découverte que j’ai faite, le jour où j’ai vu le jeu des pensées. J’ai réalisé que chaque moment nous donne le choix de le vivre dans l’un de ces deux mondes. Soit dans celui de la peur. Soit dans celui de la joie.

 

Qu’est-ce que je veux dire par là? Il y a d’abord ce moment que nous vivons. C’est d’ailleurs le seul que nous vivons. Le présent. Cet instant à l’abri de l’espace et du temps qu’on appelle ici et maintenant. À chaque moment, on vit des situations avec des personnes et des choses. Sans nous en rendre compte, la plupart du temps, nous interprétons ce que nous venons de vivre. Nos réactions et nos émotions nous montrent le monde dans lequel nous vivons.

 

D’abord, il y a le monde de la réalité. C’est le monde des faits et de ce qui est bel et bien fait. Notre vraie nature y abonde. L’amour, la paix, la bonté, la douceur, la joie, la vérité, la détente, le bonheur, la liberté. Il inclut tout avec une attention et une acceptation inconditionnelles à nos intentions personnelles. Dans ce monde, la faute, l’imperfection, l’erreur, le manque, la déception et la peur n’existent pas. On y rit beaucoup. Et chacun fait de son mieux.

 

Et puis, il y a le monde des pensées. Celles qui se prennent pour Dieu. Celles qui créent la faute et prétendent qu’elle est la nôtre. C’est le monde de la fiction et ce qui aurait dû et devrait être fait. Au royaume de l’imagination, leurs histoires multiplient les déconnexions. Les victimes et les bourreaux y sont à l’honneur. Dans ce monde, il n’y a pas d’espoir pour la culpabilité, la honte et la peur. On y gronde et pleure souvent. Et chacun attaque et se défend.

 

Savez-vous de quels mondes je veux parler? Nous souffrons dans le premier. Et nous relaxons dans le second. Vous et moi vivons dans l’un ou l’autre en ce moment. Le réaliser nous permet de basculer de l’enfer de la fiction dans le paradis de la réalité. Bien sûr, nous pouvons le faire ou non. Nous sommes libres à ce point. Vous voulez aller plus loin? Mon coaching et mon livre le Manuel du Génie peuvent vous aider. Merci de partager et douce journée!

Merci de partager sur Facebook
Please reload

Pensées d'amour
Please reload

Archives
Please reload

Mots clés
  • Facebook Basic Square