Abonnement au blogue PENSÉES D'AMOUR

Merci beaucoup!

Le 12 octobre 2021

VOTRE PENSÉE DU JOUR AVEC TOUT MON AMOUR

La pensée d’aujourd’hui nous rappelle un beau secret à propos du bonheur. Comment vous sentez-vous quand vous imaginez que l’on vous veut du mal? Que ressent votre corps quand vous craignez que l’on vous fasse du tort? Et si les réactions douloureuses que vous éprouvez venaient des pensées malheureuses que vous croyez? En réalité, nous sommes nés pour le bonheur. C’est la nature de notre cœur. Seules des pensées de malheur peuvent nous en priver.


Voilà pourquoi je me sens inconfortable, chaque fois que je crois une pensée qui prête des mauvaises intentions. J’inclus les autres, la vie et moi-même dans cette blessante équation. Dès que je crois des jugements terrorisants au sujet de qui que ce soit, j’en ressens immédiatement les effets souffrants en moi. Le contraire est aussi vrai. Je suis heureuse du simple fait de vouloir du bonheur à autrui, même si cela veut dire que je ne suis plus dans leur vie.


Prenons mon «premier mari» (je préfère cette expression à «ex»). Un jour, j’ai réalisé que je ne l’aimais plus de cet amour qui unit un couple. Nous nous sommes séparés. Pendant deux ans, j’ai habité dans le sous-sol, le temps de me rétablir d’une dépression et du décès de mes parents. J’ai beaucoup pleuré, car je l’aimais énormément. Et je voulais son bonheur. J’allais lui trouver une blonde.


Un jour, il plaça une annonce dans le journal. Lorsqu’il s’absentait, je prenais les appels des intéressées et j’en profitais pour leur dire qu’il était un bon parti. Un soir, lors d’une fête à la maison, j’ai remarqué qu’une invitée avait un œil sur lui. Le lendemain, j’ai obtenu ses coordonnées que j’ai remises à vous savez qui. Un mois plus tard, ils étaient en couple. Encore aujourd’hui, je me réjouis pour lui.


Où est-ce que je veux en venir? De toutes nos relations, la plus importante est celle que nous avons avec nos pensées. Elles sont la relation la plus importante de notre vie. Après tout, nous cohabitons avec elles jour et nuit. Voilà pourquoi nous sentons si mal, quand nous croyons des pensées qui veulent du malheur aux autres et si bien, quand nous croyons celles qui leur veulent du bonheur.


Et nous n’avons même pas besoin de lever le petit doigt. Une simple pensée peut nous combler de joie. Cela vous rejoint? Si vous voulez aller plus loin, mon coaching au téléphone, mon Manuel du Génie et moi sommes là pour vous avec joie. Merci de partager et continuons d’unir nos cœurs!

(Livres https://www.dominiqueallaire.com/boutique)

Posts récents

Voir tout