Abonnement au blogue PENSÉES D'AMOUR

Merci beaucoup!

Le 6 septembre 2022

VOTRE PENSÉE DU JOUR AVEC TOUT MON AMOUR

La pensée d’aujourd’hui nous rappelle une vérité à propos de ce qui nous irrite. En avez-vous long à reprocher à vos proches? En avez-vous assez qu’on ne vous écoute pas? Eh bien, regardons de plus près comment les reproches veillent au respect de nos limites et de nos besoins.


Pour commencer notre réflexion, notons avec soin les jugements et les critiques que nous avons sur le cœur. N’ayons pas peur! Laissons-nous aller. Il n’y a pas de danger. Une fois couchées sur le papier, les pensées négatives à la source de nos malheurs ont souvent l’air inoffensives.


Voici quelques échantillons de nos besoins. Mon père n’est pas gentil. Ma mère mange mal. Mon mari ne me respecte pas. Ma blonde travaille trop. Mon fils ne m’appelle pas. Ma fille est intolérante. Mon patron n’apprécie pas mon travail. Mon amie ne me comprend pas.


Après avoir demandé mille fois qu’il soit gentil, qu’elle mange bien, qu’il nous écoute, qu’elle travaille moins, qu’il nous appelle, qu’elle soit tolérante, qu’il apprécie notre travail, qu’elle nous comprenne, avec zéro résultat, nous en venons à ce constat. Côté besoins, les autres ne sont pas responsables, encore moins fiables. Point.


Mais alors, à qui se fier pour être bien? À nous, c’est certain! Comment y arriver? En faisant ce qu’on attend des autres. Nous avons besoin d’être gentils avec nous-même, de bien manger, de nous respecter, de ne pas trop travailler, d’appeler ceux que nous aimons, d’être tolérants, d’apprécier notre travail et de nous comprendre.


Les pensées qui reprochent, jugent et critiquent les autres ont un rôle important à jouer. Elles nous révèlent exactement ce dont nous avons besoin et comment en prendre soin. L’expérience vous tente? Mon coaching, mes livres et moi sommes là pour vous. Merci de partager et continuons d’unir nos cœurs! Livres https://www.dominiqueallaire.com/boutique)