Le 8 septembre 2020

PENSÉE DU JOUR AVEC TOUT MON AMOUR

La pensée d’aujourd’hui nous rappelle une chose importante à propos du pardon. En pardonnant, nous ne changeons pas l’événement qui s’est passé. Car ce qui est fait est fait. Toutefois, en pardonnant, nous nous donnons la permission de changer la façon dont nous l’avons pensé. Comment faire pour transformer la pensée qui nous punit en pensée qui nous guérit?

Dans mon expérience, quand je crois avoir commis une faute, je m’assois confortablement avec mon cahier. Voici, en quelques mots, ce qui peut me prendre une heure. D’abord, j’écris les faits. Par exemple : «J’ai exprimé mon avis et l’autre a fortement réagi.» Puis, j’écris les pensées qui me blâment d’avoir fait ce que j’ai fait. Par exemple : «Je n’aurais pas dû dire ce que j’ai dit.» «J’ai tout gâché.»

Ensuite, je relis mes pensées une à la fois. Cela me permet de les voir clairement en dehors de moi. Et je jase tendrement avec elles, comme avec de bonnes amies (ce qu’elles sont en réalité!) : «C’est vrai, ma chérie? Tu penses que c’est possible de ne pas avoir dit ce que j’ai dit, une fois que c’est dit?» «Comment fais-tu pour savoir que j’ai tout gâché?»

Et j’écris leurs réponses : «C’est vrai. Je ne peux pas défaire ce qui est fait, ni prédire comment l’autre va réagir.» «Je voulais lui rendre service.» «Je vais lui dire que je suis désolée et lui demander comment lui prouver.» Alors, la lourdeur de la faute s’évapore doucement. À vrai dire, le pardon est une libération qui vient d’une conversation aimante avec nos pensées blessantes.

Mon point de vue vous parle? Vous avez envie de me donner votre avis? Écrivez-moi! J’adore vous lire et vous écrire! Vous voulez aller plus loin? Mon coaching au téléphone, mes livres et moi sommes là pour vous. Merci de partager et continuons d’unir nos cœurs! (Livre Manuel du Génie https://www.dominiqueallaire.com/boutique)

© 2004-2020 DOMINIQUE ALLAIRE

  • Facebook Social Icon

Restons chez-nous et croisons notre magie sur Facebook et au 418.204.4268!